Observation indépendante externe Congo : EJID en mission dans le Niari

  • Posted by: cjjcongo
  • Category: actualite

Alertée par les leaders communautaires (chefs de village) de l’inobservation par la société ASIA-Congo, des obligations légales du travail en matière d’Hygiène, de Sécurité et de Santé, l’ONG Espace des Jeunes pour l’Innovation et le Développement (EJID) a effectué une mission d’observation indépendante les 10 et 25 Août 2021 à l’usine ASIA Congo située à Mantsendé, à la base vie et au garage de Mila-Mila dans le district de Louvakou, à Nyanga et Divenié (Département Niari). Cette mission s’est déroulée dans le cadre du projet PASGOF-SNOIE cofinancé par l’Union européenne et le FCDO.

Selon cette source, ces pratiques se déroulent : à l’usine de Mantsendé, située non loin de Dolisie, dans la base-vie et au garage situés à 5 km de Mila-Mila, dans le District de Louvakou ; à Nyanga et Divenié, au chantier d’exploitation forestière (situé à la frontière du Gabon vers les villages Moupitou et Illoumbou swaika). 

La mission était motivée par l’inobservation de la règlementation nationale en vigueur dans le cadre du travail, de l’hygiène, de la santé et de la sécurité au travail. Le constat est que la société ASIA-Congo ne respecte pas les dispositions légales de travail en matière d’hygiène, de santé et sécurité au travail, violant ainsi les articles 132, 132-3 alinéa 1 et 2 et 132-4 de la loi n°1975 et 1996 portant code du travail Congolais et les arrêtés 9028 (Article : 2, 19, 94) ; 9034 ; 9036 (Articles :2 et 7). Ces actes sont réprimés par l’article 257-5 alinéa 1 du code de travail. Ceci se passe dans les villages Mantséndé, Mila-Mila, Nzakoua, Kala, Moudouma Moupitou et Illoumbous-Swaika.

Notons que suite à cette alerte, une mission de pré-vérification de la pertinence des informations reçues a été effectuée du 3 au 7 Août.

Du 30 Septembre au 7 Octobre 2021, EJID a organisé une mission d’OIE sur les lieux, à l’effet de documenter les faits ainsi allégués. Pour y parvenir, l’équipe a procédé aux entretiens individuels avec certaines autorités locales, à la Sous-préfecture, et groupés avec les communautés. L’équipe s’est ensuite servi des appareils photos et de GPS pour la matérialisation et la localisation de ces faits illégaux.

Au terme de cette investigation, les faits infractionnels suivants ont été observés et documentés :  absence d’Equipement de protection individuelle (EPI) tel que : bouchons d’oreilles, lunettes de protection des yeux, des gants, des cache-nez, paires de sécurité et des casques ; présence des toilettes et douches non entretenues.

A l’issue de cette mission, Espace des Jeunes pour l’Innovation et le Développement (EJID) a fait des recommandations à l’endroit des pouvoirs publics et de la société Asia Congo.

Aux Directions Départementales de l’Hygiène, et du Travail, il s’agit d’initier des missions de contrôle permanentes et de recenser le personnel au cas par cas à ASIA-Congo, en vue de déceler les illégalités, d’identifier et de sanctionner les contrevenants.

A l’endroit de la société Asia-Congo, il est recommandé de redoubler de vigilance en suivant de près le fonctionnement des Sous-traitants de la Société, dans le but de susciter le respect des textes en vigueur relatifs à l’exploitation forestière.

Source : Rapport de mission d’observation effectuée par EJID dans le Département du Niari, Octobre 2021 ; par : Justin Ducker MAMBIKI.

Author: cjjcongo

Leave a Reply